Avec les restrictions Covid moins d’accidents de la route mais augmente l’indice de mortalité en Ligurie

  • 11

Il y a 59 personnes décédées en Ligurie en 2020 à la suite d’accidents de la route, pour expliquer les nouvelles données de l’Istat. Dans notre région, 5 731 accidents ont causé la blessure de 6 880 personnes, soit 31,5% de moins qu’en 2019. La pandémie, en effet, et les mesures prises par le gouvernement et les régions pour la contenir, ont réduit le nombre d’accidents, avec 28,8% de moins. Une baisse significative enregistrée reste toutefois inférieure à celle enregistrée au niveau national, soit environ 31,3% de moins que l’année précédente. Des données importantes qui concernent également les coûts qui pèsent sur la société après un accident de la route: en Ligurie tout au long de 2020, les accidents ont coûté plus de 442 millions d’euros, ce qui en fait la région avec le coût par habitant le plus élevé.

Entre 2019 et 2020, l’indice de mortalité a légèrement augmenté, touchant le pourcentage de 1,0 décès pour 100 accidents contre 0,8 en 2019. Selon l’Istat, les accidents se produisent principalement le long de la côte et dans les municipalités des capitales provinciales, tandis que l’indice de mortalité augmente dans les provinces de Gênes, Imperia et La Spezia, tandis que par rapport à l’année précédente, il reste inchangé à Savone. La distraction au volant, le manque de priorité et les manœuvres irrégulières sont les premières causes d’accidents: un total de 32,6% des cas, dont la distraction au volant n’est que de 24%, ainsi que la vitesse élevée qui en résulte 16,8%.

Ces données interviennent juste un jour après l’activation de deux nouveaux tuteurs dans la ville de Gênes, qui enregistre en 2019 et 2020 le plus grand nombre d’accidents de toute la Ligurie. Corso Europa et lungomare Canepa ont enregistré une véritable vague d’amendes le premier jour des tuteurs: de minuit à 13, il y avait 256 contraventions pour excès de vitesse, dont 193 sur la route qui relie le centre au quartier de Nervi.

Gênes, en une demi-journée 256 amendes avec les deux nouveaux tuteurs – les données

La décision d’installer le tuteur et les radars fixes sur l’Europe et à lungomare Canepa a été adoptée par l’administration municipale pour prévenir les accidents de la route et protéger la sécurité des génois: les deux routes, les statistiques à portée de main, ont toujours été parmi les plus dangereuses de Gênes, car c’est précisément à cause de la grande vitesse qu’elles ont été le théâtre de nombreux accidents, même mortels.

Un scooter se glisse sous un bus dans la Via dei Mille à Gênes: le motocycliste est décédé – the clash

Les tuteurs, dans la zone urbaine de Gênes déjà actifs depuis des années sur l’Aldo Moro surélevé où ils ont réduit à zéro le nombre d’accidents mortels, et dans la via Guido Rossa, à Cornigliano, ne laissent aucune échappatoire aux automobilistes incorrects, car grâce aux caméras, ils détectent la vitesse moyenne des véhicules. Le dernier accident mortel à Gênes la semaine dernière, via dei Mille, dans le quartier de Sturla, où une jeune anesthésiste a perdu la vie en se rendant au travail.

Autoroutes du chaos: accident à Gênes Est, un motocycliste sérieux – lire ici

Non seulement sur les routes extra-urbaines, mais les données montrent que les accidents les plus graves se produisent sur nos autoroutes, 1,6 décès pour 100 accidents, et sur les routes extra-urbaines. Des routes ligures parsemées depuis des années de chantiers, de rétrécissements de voies et d’échangeurs de routes qui, oui, obligent les automobilistes à rester coincés pendant des heures en file mais rendent très souvent les routes plus dangereuses. Ce n’est que ce matin sur l’A12 qu’un motocycliste aurait perdu le contrôle du véhicule se retrouvant sous un tir, grièvement blessé.

Il y a 59 personnes décédées en Ligurie en 2020 à la suite d’accidents de la route, pour expliquer les nouvelles données de l’Istat. Dans notre région, 5 731 accidents ont causé la blessure de 6 880 personnes, soit 31,5% de moins qu’en 2019. La pandémie, en effet, et les mesures prises par le gouvernement…

Il y a 59 personnes décédées en Ligurie en 2020 à la suite d’accidents de la route, pour expliquer les nouvelles données de l’Istat. Dans notre région, 5 731 accidents ont causé la blessure de 6 880 personnes, soit 31,5% de moins qu’en 2019. La pandémie, en effet, et les mesures prises par le gouvernement…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *